aucuncommentaires

Qu’est-ce qu’un bon rédacteur freelance ?

Comment devenir rédacteur freelance ?

On a lu tellement de choses sur le métier de rédacteur freelance, sur sa « facilité à être exercé » : « Vous avez un ordinateur ? Vous savez écrire ? Devenez rédacteur web ! »
Revenons sur terre un instant. Même si un rédacteur web freelance n’est pas un journaliste, il n’en demeure pas moins que de réelles compétences sont demandées pour exercer cette activité. Ou, tout au moins, pour avoir des clients réguliers qui vous font confiance et vous rémunèrent plus que quelques centimes du mot.


J’ai parlé de quelques rares formations pour devenir rédacteur web freelance dans l’article intitulé : Devenir rédacteur web freelance : quelles formations ? Mais ce dont vous aurez surtout besoin, c’est :
– Une très bonne organisation
– Aimer apprendre
– Avoir d’ores et déjà une bonne culture générale
– Connaître le webmarketing et le SEO
– Pouvoir écrire sans faute ou presque
– Posséder des styles d’écriture
– Être doté de bon sens
– Promouvoir votre travail

Être organisé et ponctuel

Si vous ne savez pas respecter les délais auxquels vous vous êtes engagé, vous ne ferez pas long feu dans le monde impitoyable de la rédaction ! Les clients sont pressés, la plupart du temps, sachez-le !
Votre gestion du temps est un élément très important. Vous devrez définir vos actions par rapport aux deadlines imposées.

Un rédacteur SEO apprend tous les jours

Vous pouvez vous limiter aux thématiques que vous maîtrisez d’ores et déjà. Mais ce serait vraiment dommage car vous aurez du mal – à moins que vous ne disposiez d’une réputation bien établie dans votre domaine – à trouver beaucoup de contrats sur les sujets pour lesquels vous avez des facilités. Et puis, ce serait peut-être dommage de passer à côté de l’occasion d’aborder des choses que vous ne connaissez pas. Un rédacteur web doit se documenter pour le contenu écrit et être prêt à faire des recherches. Un contrat de rédaction c’est parfois être payé pour apprendre.

Une culture naturelle pour ne pas sembler artificiel

Un manque de culture se ressent assez vite à l’écrit. On peut aller chercher des informations sur Internet mais si l’on ne sait pas rajouter sa touche personnelle, faire le lien avec des références ayant rapport à d’autres domaines, le texte pourra vite paraître fade.
Une rédactrice ou un rédacteur freelance doit continuellement se cultiver, dans tout un tas de domaines. Il est nécessaire de lire tous les jours, une heure au minimum. Privilégiez aussi les documentaires d’Arte plutôt que les vannes de Cyril Hanouna…

L’optimisation pour les moteurs de recherche

Un rédacteur web n’écrit pas comme un journaliste ou un auteur. Sans que cela ne trahisse son verbe, une considération constante pour le SEO doit participer à l’élaboration de ses phrases. Il devra donc connaître les techniques d’optimisation web et se tenir informé des évolutions en ce qui concerne les moteurs de recherche et le web marketing.

Un français sans faille

Sans aller toucher la perfection, un rédacteur web doit savoir comment rédiger de bons textes et ne peut se permettre de faire des fautes. Tomber trop souvent dans les pièges de la langue française est inacceptable dans notre profession. Ce n’est pas au client qu’il appartient de corriger vos fautes d’orthographe ! Je ne parle pas de se flageller quand une faute est trouvée, mais si le nombre de fautes représente plus de 1% du nombre de mots c’est qu’il y a un problème à régler. 1% ça signifie donc 3 fautes sur un texte de 300 mots. Si vous ne dépassez pas ce pourcentage, ça va. Au-delà, il ne faut pas hésiter à noter le type de faute qui revient le plus souvent et il faut vous former afin de ne plus les commettre. C’est comme cela qu’on progresse.

Troubles dissociatifs de la personnalité

Le rédacteur web doit savoir adapter son style d’écriture à la cible visée. La longueur des phrases, leurs tournures, les mots employés : tout cela contribue à l’identification d’un style. Et il faut avoir déterminer le style de vos publications en fonction du public visé, avant même de commencer à rédiger.

Comprendre les non-dits

Quelquefois, vos clients pourront être vagues, vous forçant à deviner ce qu’ils souhaitent. Parfois ils seront trop précis et leurs consignes iront à l’encontre d’un travail efficace… Pour cela, et bien d’autres situations, le bon sens doit être votre guide.

Propulser votre carrière de rédacteur web

Pour gagner votre vie convenablement, il va falloir vous vendre ! Il faudra mettre à profit vos compétences dans le webmarketing à votre propre service. Réseaux sociaux ? Blogs ? Plateformes de services ? Emailing ? Site vitrine ? N’hésitez jamais à travailler sur plusieurs canaux en parallèle, en mettant en avant la singularité de votre style, de votre personnalité ou de votre culture.
Réfléchissez à l’utilisation de tous ces outils pour exposer votre savoir-faire. Chaque heure où vous n’avez pas de mission ne doit pas être consacrée à en attendre une autre, mais bien à aller provoquer de nouvelles opportunités !